Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 17 septembre 2014

DIBUJO FIGUERAS / DESSIN FIGUERAS

Bonjour Monsieur,

Avant tout pardon pour les fautes d´ortographie mais je suis espagnol et mon français écrit est vraiment terrible.

Je vous écris pour vous dire qu´aujourd´hui j´ai acheté une illustration dans une petit village espagnol qui s´appelle La Bisbal d´Emporda, dans une foire de jouet, collections diverses et brocanteurs, laquelle je vous adjoint, j´adore tout est ce qui est la “fete” du toro, et je voudrais savoir, s´il vous plait, l ´histoire de cette illustration laquelle j´ai déjà acroché dans mon bureau chez ma maison. Cet une ilustration très sympa, des dessins très bien faits, tres originale mais je ne comprends pas le comentaire du torero qui semble se moquer du toro.

 

J´ai pu contacter avec vous car dans l´ilustration il y a votre nom et par Internet j´ai vous votre web.

 

Merci beaucoup d´avance et felicitations pour cette fantastique illustration qui est une petite merveille pour ceux, comme moi, qui adoren ce monde. Le dimanche 21 on ira a Nimes pour les corridas…

Cordialement,

Antonio R....

Figueras (Gerona) Espagne.

(un dessin que j'ai fait probablement en 1990 pour m'en servir de carte de vœux... J'ai du offrir le dessin original à quelqu'un... mais qui ? Je m'en souviens plus...)

He recibido este correo muy emocionante de un señor de Figuera, Antonio, aficionado, que encontró ese dibujo mío en el mercado de la Bisbal d'Empordá. Lo compró (Figueras) y lo colgó enseguida en su despacho. Quería conocer el origen de este dibujo que, por lo visto, fue realizado en 1989 y que debio de servir para mi tarjeta de felicidades para el año 1990, se lo regalé a alguién, un conocido mío que parece ser español (digo eso por lo del "fuerte abrazo")... Quién ? De eso, tantos años despuès, no me acuerdo. 

 

DSCN7143.JPGDSCN7144.JPG

11:47 Publié dans dessins eddie pons | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actu

Les commentaires sont fermés.